Voyager en Inde à travers 2 destinations incontournables qu'il faut visiter

Voyager en Inde à travers 2 destinations incontournables qu’il faut visiter

Prévoyez-vous de faire un séjour en Inde ? Le pays des maharajas compte d’innombrables destinations toutes aussi incontournables les unes que les autres pour leurs attraits touristiques indéniables. Dans cet article, vous découvrirez quelques-unes d’entre elles qui méritent vraiment d’être visitées lors de votre passage en Inde. C’est notamment le cas des fameuses villes de Bangalore dans l’État du Karnataka et de Jaipur du côté de l’État du Rajasthan.

Bangalore dans le Karnataka

La capitale du Karnataka est une des mégalopoles les plus cosmopolites que vous aurez l’occasion de découvrir lors de votre visite en Inde. Ce n’est donc pas le fruit du hasard si les attractions touristiques que vous trouverez à Bangalore sont tellement diversifiées du fait de son multiculturalisme. À titre d’illustration, il vous est possible de découvrir près de 1000 temples hindous, 400 mosquées et une dizaine d’églises dans cette immense ville indienne.

Lors de votre passage à Bangalore, le temple de Iskcon Sri Radha Krishna figure ainsi parmi les incontournables à voir absolument. Ce site religieux est un complexe culturel démesuré qui abrite des monuments dédiés aux divinités hindoues. Les voyageurs en quête de spiritualisme et de bien-être y trouveront leurs comptes, car ce site est propice à la méditation. Sinon, il y a aussi la Société Internationale pour la Conscience de Krishna. Ce lieu vous transportera dans un univers empli de quiétude et de spiritualité. En plus, il possède une architecture et des ornements typiquement indiens qui vous dépayseront à coup sûr.

Par ailleurs, il y a également le parc National de Bannerghatta qui figure parmi les endroits à ne pas manquer en Inde. Il fait partie des spots touristiques d’intérêt naturel les plus populaires de Bangalore. D’ailleurs, les voyageurs étrangers s’empressent de le voir, car il abrite l’une des plus larges variétés de plantes et d’animaux du monde. C’est pourquoi cet endroit qui a été fondé en 1970 est devenu une réserve biologique depuis 2002. Une autre attraction moins importante en comparaison, mais qui est tout aussi célèbre que vous pouvez visiter se trouve le remarquable Jardin de Lalbagh. Il possède une des plus grandes variétés de plantes tropicales du pays avec plus de 1000 espèces florales réparties sur à peu près 1000 mètres carrés de superficie.

Jaipur dans le Rajasthan en Inde

Jaipur est une autre capitale de l’État indien, mais cette fois-ci du Rajasthan. Contrairement à certaines villes du pays des maharajas qui sont millénaires comme Varanasi, Tamil Nadu ou Pushkar, son histoire est relativement récente. Cette région a participé à l’une des époques les plus marquantes de l’Inde depuis sa création en 1727 par le Maharaja Sawai Jai Singh II. Ce dernier y a déplacé sa cour dans le fameux City Palace. Cet endroit était, jusqu’en 1949, le siège cérémonial et administratif des maharajas qui se sont succédés.

L’édifice est composé de deux palais, Chandra Mahal et Mubarak Mahal. C’est un grand complexe de plusieurs palais. Dans cette bâtisse se tenaient les événements religieux et culturel. Mais également les mécènes des arts, du commerce ainsi que de l’industrie. De nos jours, le City Palace continue d’être la demeure de la famille royale de Jaipur. Toutefois, une partie de ce lieu historique abrite le musée Maharaja Sawai Man Singh II qui mérite d’ailleurs une visite. Vous y trouverez aussi divers cours intérieur, galeries, restaurants, etc. qu’il ne faut pas manquer durant votre passage dans cette ville.

En outre, Jaipur n’est pas surnommée « ville rose » sans raison du fait de la couleur caractéristique de ses bâtiments. À part le City Palace, il y a aussi le Hawa Mahal qui est un des monuments les plus emblématiques qui singularise cette capitale d’État du Rajasthan. Cet édifice qui mérite le détour, d’ailleurs situé non loin du premier, a été construit en grès rouge et rose. Il jouait un rôle particulier dans la vie de la famille royale, car il y avait une pratique appelée « purdah » qui interdisait aux hommes de voir les femmes. Ainsi, le principal objectif du lieu était de permettre aux dames d’observer la rue au quotidien et les festivités en toute discrétion sans risquer d’être vues par les hommes.