Quel alcool choisir lors d'un voyage en Italie ?

Quel alcool choisir lors d’un voyage en Italie ?

L’Italie est mondialement connue pour son vin et sa cuisine régionale. Et il n’y a guère de meilleure façon de profiter d’une soirée d’été sensuelle que de déguster une assiette de pâtes bien chaudes tout en ouvrant une bouteille de Frascati ou un Pinot Grigio. Mais avant le dîner lors de l’apéritif, pour quelles boissons typiques italiennes devriez-vous opter ? Il peut être compliqué pour un touriste de choisir sa boisson lorsque que l’on ne connaît pas le pays en question. Pour vous aider à faire votre choix dans la carte des boissons, voici les six principales boissons alcoolisées italiennes commandées par de vrais italiens.

 

Campari de Novara

Le Campari, une liqueur rouge à base d’herbes, a été vendu pour la première fois en Italie par Gaspare Campari dans les années 1800. Né à Cassolnovo, dans la province de Novara, en Lombardie, Campari était le dixième enfant d’un fermier et, à 14 ans, il servait dans le Bar Basso local, vendant des apéritifs amers. En 1860, il avait formulé la recette des amers Campari en utilisant une soixantaine d’ingrédients, dont des herbes, des fruits, des épices et de l’alcool. La boisson a également pris sa couleur rouge rubis caractéristique grâce à des insectes cochenilles écrasés, bien que cette pratique ait finalement cessé en 2006.

Les buveurs ont rapidement adopté le Campari servi au bar de Gaspare, en face de l’énorme Dôme gothique de Milan. Ses fils ont ensuite repris l’affaire, emmenant Campari d’abord à Nice et sur la prestigieuse Côte d’Azur, puis en Europe et l’exportant maintenant dans plus de 190 pays à travers le monde.

Le goût amer de Campari peut demander un peu d’adaptation, mais il est très apprécié, aussi bien en apéritif qu’en accompagnement d’eau gazeuse ou de jus d’agrumes, pour rafraîchir la digestion. Et aujourd’hui, le Campari, tout comme le Vermouth sont célèbres dans tout le pays.

 

Negroni de Florence

Le Negroni est un cocktail composé d’une part de vermouth doux rosso, d’une part de Campari et d’une part de gin, normalement servi sur glace et garni d’un morceau d’écorce d’orange flambée.

Personne ne sait exactement comment le Negroni est né, mais l’histoire la plus courante est qu’il a été créé au Caffe Casoni de Florence, dans la Via della Spada, en 1919. L’histoire raconte qu’un aristocrate local, voyageur et habitué du bar, le comte Camillo Negroni, avait envie d’un coup de pied dans son habituel Campari et Vermouth. Ainsi, au lieu de le remplir d’eau gazeuse pour en faire un Americano, le barman Forsco Scarselli, ajouta une part de gin sec londonien, changea la garniture au citron pour un zeste d’orange et, le rouge rubis Negroni était né.

Le nouveau cocktail s’est rapidement répandu à Turin et aujourd’hui, le Negroni est bu dans le monde entier, en partie grâce à la distillerie de la famille Negroni, créée en 1919, qui produit toujours une version prête à l’emploi, l’Antico Negroni.

Que vous soyez au bar du Caffe Casoni, aujourd’hui connu sous le nom de Caffe Giacosa ou localement sous le nom de Caffe Cavalli, ou que vous parcouriez la carte des boissons dans un bar à cocktails du centre-ville de New York, pourquoi ne pas essayer l’apéritif doux-amer du Count Negroni. C’est un goût acquis mais une façon classique de démarrer votre digestion avant de vous plonger dans un grand repas italien.

 

Negroni Sbagliato de Milan

Comme pour tant de bons cocktails, il existe un certain nombre de variantes du Negroni, dont la plus connue est probablement le Negroni Sbagliato, qui signifie Negroni erroné ou raté, qui est le fruit du hasard.

La légende de l’apéritif veut que le Sbagliato soit le résultat d’un barman du Bar Basso de Milan, très occupé, qui s’est simplement trompé de bouteille lors de la fabrication d’un Negroni, remplaçant accidentellement le gin par du vin blanc mousseux. Mais ce fut un heureux accident car le résultat était délicieux. Alors, au lieu de commander un simple Negroni, pourquoi ne pas ajouter une pointe de Prosecco et essayer un Sbagliato, c’est un excellent choix pour un apéritif en début de soirée.

 

Prosecco de la Vénétie

Si vous préférez un vin mousseux léger et croustillant, le Prosecco de la région de Vénétie est l’apéritif idéal et le préféré parmi les boissons italiennes.

La première mention enregistrée du nom Prosecco remonte aux mémoires de Fynes Moryson, un gentleman voyageur anglais, qui avait visité le nord de l’Italie dans le cadre de son Grand Tour en 1593. Mais le vin blanc pétillant remonte peut-être encore plus loin, à l’époque de la Rome antique et de l’historien Pline l’Ancien.

Aujourd’hui, le Prosecco est produit dans le nord de la Vénétie et du Frioul-Vénétie Julienne, le meilleur Prosecco superiore provenant des collines situées entre les villes vénitiennes de Conegliano et de Valdobbiadene, au nord de Trévise.

De nombreux restaurants vous offriront un verre de ce pétillant rafraîchissant en étudiant le menu et, pour d’innombrables Italiens, c’est la boisson de premier choix avant de se rendre au dîner.

 

Aperol Spritz de Venise

Aussi connu sous le nom de Veneziano, Spritz Veneziano ou simplement un spritz, nous devons remercier les Austro-Hongrois pour cet apéritif. Apparemment, les Autrichiens qui occupaient Venise au début du XIXe siècle trouvaient le vin vénitien trop fort, alors ils le diluèrent avec un spritz ou un jet d’eau pour le rendre plus potable. Au fil des ans, des liqueurs amères à base de plantes ont été ajoutées pour donner un peu de piquant à la boisson. Et puis en 1920, les frères Barbieri de Padoue ont inventé leur Aperol amer en utilisant de l’orange, de la rhubarbe et de la gentiane et le néon-orange Aperol Spritz est né, fait de 3 parts de Prosecco, 2 parts d’Aperol et 1 part d’eau gazeuse avec une grosse olive verte sur un bâton comme garniture.

Aujourd’hui, l’Aperol Spritz est l’un des apéritifs les plus consommés à Venise et dans toute l’Italie. C’est l’archétype de la boisson vénitienne de pré-dîner et on estime qu’un quart de million de personnes la boivent chaque jour dans la seule ville aquatique ! Et au cours des dix dernières années, le spritz Aperol a connu une montée stratosphérique en popularité internationale.