Objectif Zéro Déchets

Objectif Zéro Déchets, comment se tourner vers le vert ?

Dans une société ou la sur-consommation est de mise, il peut sembler parfois difficile de faire un petit geste pour la planète. Seulement, c’est bien plus facile qu’on ne l’imagine. S’orienter vers du “zéro déchets” n’a en soit rien de bien compliqué, nous allons voir tout cela ensemble.

Qu’est-ce que le zéro déchets ?

Le zéro déchets, une façon de vivre et de consommer légèrement différente de ce que l’on connait. Et pourtant, elle est bénéfique pour tous. Le zéro déchets est avantageux aussi bien pour nous que pour l’environnement, puisque le but principal est de consommer mieux !

Par exemple, de nos jours on trouve beaucoup de produits à usage unique. Certains d’entre eux sont clairement remplaçables dans notre quotidien, par des produits que l’on peut réutiliser ou laver, tel qu’en parle Sweet-Nature.fr sur son blog, par exemple. Cela va des éponges, aux vêtements en passant par les produits d’hygiène.

Comment devenir responsable et consommer moins ?

La grande question donc, ou plutôt solution pour réduire son empreinte écologique, est de se tourner vers des produits dit “zéro déchets” ou plutôt “eco-responsable”. De nombreuses boutiques en ligne se tournent désormais vers ces produits de consommation, c’est le cas d’ailleurs de la boutique ekotige découverte sur rosefragrance.

La solution est donc de remplacer certains produits par d’autres dans un premier temps, puis d’apprendre à consommer de la bonne manière. Autrement dit, on supprime les produits à usage unique et on les remplaces par des produits réutilisables et lavables.

L’intérêt du zéro déchets ?

Comme je vous le disais le zéro déchets à plusieurs avantages, à commencer par l’écologie et l’aspect environnemental. Mais il a aussi d’autres aspects auxquels on pense un peu moins et qui pourtant, sont intéressant.

Il permet de réaliser pas mal d’économies à l’année. Par exemple, en utilisant des serviettes hygiéniques lavables, on achète un seul lot pour une année, ce qui coute en moyenne un 40aine d’euros, quand à l’opposé, les protèges slips classiques peuvent couter une centaine d’euros à l’année.

Pas besoin d’être pro écolo

Il n’y a pas besoin d’être pro écolo et voter pour les verts pour devenir un minimum responsable. Cela relève simplement du bon sens. Nous avons une belle planète, et remplacer certains produits n’est en soit pas compliqué. Il n’est pas question de les supprimer complètement.

N’importe qui aujourd’hui peut faire un petit effort pour préserver notre planète, respecter l’environnement, et faire un petit geste écolo de temps à autre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *